Troubles de la personnalité narcissique

Le trouble de la personnalité narcissique est caractérisé par un modèle de longue date de grandiosité (dans l’imagination ou le comportement réel), un besoin écrasant d’admiration et, généralement, un manque total d’empathie envers les autres. Les personnes atteintes de ce trouble croient souvent qu’elles sont d’une importance primordiale dans la vie de chacun – et pour toute personne qu’elles rencontrent. Si ce type de comportement peut être approprié pour un roi dans l’Angleterre du XVIe siècle, il est généralement considéré comme inapproprié pour la plupart des gens ordinaires aujourd’hui.

C’est pour cela que psychologie-pervers-narcissique.fr vous propose son guide : Troubles de la personnalité narcissique ! Les personnes souffrant d’un trouble de la personnalité narcissique affichent souvent des attitudes snob, méprisantes ou condescendantes. Par exemple, une personne souffrant de ce trouble peut se plaindre de la “grossièreté” ou de la “stupidité” d’un serveur maladroit, ou conclure une évaluation médicale par une évaluation condescendante du médecin.

Qu’est-ce que le trouble de la personnalité narcissique (NPD) ?

Le mot narcissisme est souvent utilisé dans notre culture égoïste, axée sur les célébrités, pour décrire une personne qui semble excessivement vaniteuse ou imbue d’elle-même. Mais en termes psychologiques, le narcissisme ne signifie pas l’amour de soi – du moins pas d’une manière authentique. Il est plus exact de dire que les personnes souffrant de troubles de la personnalité narcissique (TNP) sont amoureuses d’une image idéalisée et grandiose d’elles-mêmes. Et elles sont amoureuses de cette image de soi gonflée précisément parce qu’elle leur permet d’éviter de profonds sentiments d’insécurité. Mais entretenir leurs illusions de grandeur demande beaucoup de travail – et c’est là qu’interviennent les attitudes et les comportements dysfonctionnels.

Le trouble de la personnalité narcissique implique un modèle de pensée et de comportement égocentrique et arrogant, un manque d’empathie et de considération pour les autres et un besoin excessif d’admiration. D’autres décrivent souvent les personnes atteintes de NPD comme étant arrogantes, manipulatrices, égoïstes, condescendantes et exigeantes. Cette façon de penser et de se comporter fait surface dans tous les domaines de la vie du narcissique : du travail et des amitiés aux relations familiales et amoureuses.

Signes et symptômes du trouble de la personnalité narcissique


Un grand sens de l’importance de soi

La grandeur est la caractéristique déterminante du narcissisme. Plus que l’arrogance ou la vanité, la grandeur est un sentiment de supériorité irréaliste. Les narcissiques croient qu’ils sont uniques ou “spéciaux” et ne peuvent être compris que par d’autres personnes spéciales. De plus, ils sont trop bons pour tout ce qui est moyen ou ordinaire. Ils veulent seulement s’associer et être associés à d’autres personnes, lieux et choses de haut niveau.

Les narcissiques pensent également qu’ils sont meilleurs que tout le monde et attendent d’être reconnus comme tels, même s’ils n’ont rien fait pour le mériter. Ils exagèrent souvent ou mentent carrément sur leurs réalisations et leurs talents. Et lorsqu’ils parlent de leur travail ou de leurs relations, tout ce que vous entendrez, c’est combien ils contribuent, combien ils sont géniaux et combien les gens dans leur vie ont de la chance de les avoir. Ils sont la star incontestée et tous les autres sont au mieux un peu joueurs.

Ils vivent dans un monde imaginaire qui soutient leurs illusions de grandeur

Comme la réalité ne soutient pas leur vision grandiose d’eux-mêmes, les narcissiques vivent dans un monde imaginaire soutenu par la distorsion, l’auto-illusion et la pensée magique. Ils font tourner des fantasmes auto-glorifiques de succès illimité, de pouvoir, de brillance, d’attrait et d’amour idéal qui leur donnent le sentiment d’être spéciaux et de contrôler la situation. Ces fantasmes les protègent des sentiments de vide intérieur et de honte, de sorte que les faits et les opinions qui les contredisent sont ignorés ou rationalisés. Tout ce qui menace de faire éclater la bulle de fantasmes se heurte à une extrême défensive et même à de la rage, si bien que l’entourage du narcissique apprend à fouler aux pieds leur négation de la réalité.

A besoin d’éloges et d’admiration constants

Le sentiment de supériorité d’un narcissique est comme un ballon qui perd progressivement de l’air sans qu’un flux constant d’applaudissements et de reconnaissance ne le gonfle. Les compliments occasionnels ne suffisent pas. Les narcissiques ont besoin de nourriture constante pour leur ego, c’est pourquoi ils s’entourent de personnes prêtes à satisfaire leur besoin obsessionnel d’affirmation. Ces relations sont très unilatérales. Il s’agit de savoir ce que l’admirateur peut faire pour le narcissique, jamais l’inverse. Et s’il y a une interruption ou une diminution de l’attention et des éloges de l’admirateur, le narcissique la traite comme une trahison.

Sentiment de droit

Parce qu’ils se considèrent comme spéciaux, les narcissiques s’attendent à un traitement favorable comme il se doit. Ils croient vraiment que tout ce qu’ils veulent, ils doivent l’obtenir. Ils s’attendent également à ce que les personnes qui les entourent se plient automatiquement à leurs moindres désirs et caprices. C’est leur seule valeur. Si vous n’anticipez pas et ne répondez pas à tous leurs besoins, alors vous êtes inutile. Et si vous avez le culot de défier leur volonté ou de leur demander “égoïstement” quelque chose en retour, préparez-vous à l’agression, à l’indignation ou à la froideur.

Exploiter les autres sans culpabilité ni honte

Les narcissiques ne développent jamais la capacité de s’identifier aux sentiments des autres – de se mettre à la place des autres. En d’autres termes, ils manquent d’empathie. À bien des égards, ils considèrent les personnes qui font partie de leur vie comme des objets, qui sont là pour répondre à leurs besoins. En conséquence, ils ne réfléchissent pas à deux fois avant de profiter des autres pour atteindre leurs propres objectifs. Cette exploitation interpersonnelle est parfois malveillante, mais souvent elle est tout simplement inconsciente. Les narcissiques ne réfléchissent tout simplement pas à la façon dont leur comportement affecte les autres. Et si vous le leur faites remarquer, ils ne le comprendront toujours pas vraiment. La seule chose qu’ils comprennent, ce sont leurs propres besoins.

Il est fréquent qu’ils rabaissent, intimident, tyrannisent ou déprécient les autres

Les narcissiques se sentent menacés chaque fois qu’ils rencontrent quelqu’un qui semble avoir quelque chose qui leur manque – en particulier ceux qui sont confiants et populaires. Ils se sentent également menacés par les personnes qui ne se plient pas à eux ou qui les défient de quelque manière que ce soit. Leur mécanisme de défense est le mépris. La seule façon de neutraliser la menace et de soutenir leur propre ego qui s’affaisse est de les abattre. Ils peuvent le faire d’une manière condescendante ou dédaigneuse, comme pour démontrer le peu de considération que l’autre personne a pour eux. Ils peuvent aussi passer à l’attaque en proférant des insultes, des injures, des brimades et des menaces pour forcer l’autre personne à revenir dans le rang.

Comment le trouble de la personnalité narcissique est-il diagnostiqué ?

Les troubles de la personnalité tels que le NPD sont généralement diagnostiqués par un professionnel de la santé mentale qualifié, tel qu’un psychologue ou un psychiatre. Les médecins de famille et les médecins généralistes ne sont généralement pas formés ou bien équipés pour établir ce type de diagnostic psychologique. Par conséquent, si vous pouvez consulter un médecin de famille pour ce problème, il doit vous adresser à un professionnel de la santé mentale pour un diagnostic et un traitement. Aucun test de laboratoire, sanguin ou génétique n’est utilisé pour diagnostiquer un trouble de la personnalité.

De nombreuses personnes atteintes de ce trouble ne cherchent pas à se faire soigner. En général, les personnes atteintes d’un trouble de la personnalité ne cherchent pas souvent à se faire soigner avant que ce trouble ne commence à interférer de manière significative ou à avoir un impact sur la vie d’une personne. Cela se produit le plus souvent lorsque les ressources d’adaptation d’une personne sont trop sollicitées pour faire face au stress ou à d’autres événements de la vie.

Le diagnostic de trouble de la personnalité narcissique est établi par un professionnel de la santé mentale qui compare vos symptômes et votre histoire de vie avec ceux énumérés ici. Il déterminera si vos symptômes remplissent les critères nécessaires au diagnostic d’un trouble de la personnalité.

Causes du trouble de la personnalité narcissique

Les chercheurs d’aujourd’hui ne savent pas ce qui cause le NPD. Il existe cependant de nombreuses théories sur les causes possibles du trouble de la personnalité narcissique.

La plupart des professionnels souscrivent à un modèle biopsychosocial de causalité, c’est-à-dire que les causes sont probablement dues à des facteurs biologiques et génétiques, à des facteurs sociaux (comme la façon dont une personne interagit, au cours de son développement précoce, avec sa famille, ses amis et ses autres enfants) et à des facteurs psychologiques (la personnalité et le tempérament de l’individu, façonnés par son environnement et les compétences acquises pour faire face au stress). Cela suggère qu’aucun facteur unique n’est responsable – c’est plutôt la nature complexe et probablement entrelacée de ces trois facteurs qui est importante.

Si une personne souffre de ce trouble de la personnalité, les recherches suggèrent qu’il y a un risque légèrement accru que ce trouble soit “transmis” à ses enfants. Si une partie de ce risque est liée à la génétique, une autre partie est probablement due à la personnalité de l’enfant, ainsi qu’au comportement parental de l’un ou des deux parents.

Le traitement du trouble de la personnalité narcissique implique généralement une psychothérapie à long terme avec un thérapeute qui a l’expérience du traitement de ce type de trouble de la personnalité. Des médicaments peuvent également être prescrits pour aider à soulager certains symptômes troublants et débilitants.