Test pervers narcissique

Une personne ayant un profil de pervers narcissique est une personne qui ne pense qu’à son propre bien et qui se sent puissante en manipulant indirectement ses victimes. Apparemment, il n’a pas de sentiments ou d’empathie, donc vous ne pouvez pas aimer d’autres personnes ou maintenir des relations saines.

Ces personnes ne sont pas capables de supporter les échecs, elles manipulent donc les gens qui les entourent pour atteindre tous leurs objectifs de manière égoïste. Lorsque leurs désirs ne se réalisent pas, ils se sentent coupables et tristes pour leurs victimes, bien que celles-ci n’aient rien à voir avec cela. C’est pour cela que psychologie-pervers-narcissique.fr vous propose son test pour détecter un pervers narcissique !

Il semble être gentil et charmant

Au début, ou lorsque l’on sait peu de choses, il est généralement charmant. Peu à peu, il montre des signes de supériorité, en parlant de ses qualités. En même temps, il disqualifie les autres, les ignore et les rejette comme s’ils ne méritaient pas son respect. Il annonce aussi souvent qu’il est attirant et intéressant pour tout le monde (bien que ce ne soit pas vrai).

Utiliser la séduction perverse

La séduction est une stratégie fondamentale chez les narcissiques pervers. Cependant, ils ne flirtent pas dans le but d’établir une intimité ou parce qu’ils sont attirés par l’autre personne. Au contraire, elle cherche à fasciner et à éblouir l’autre, mais pas à être conquise.

Ces personnes passent généralement beaucoup de temps à parler d’elles-mêmes et de leurs réalisations lorsqu’elles flirtent, mais sans montrer un réel intérêt pour l’autre personne.

Ils sont d’excellents acteurs

Et ils manquent de principes moraux. Pour eux, faire ce qui est juste, c’est satisfaire égoïstement leurs besoins.

Ils mentent continuellement

Ils n’ont aucun problème à recourir à des mensonges élaborés pour avoir toujours raison. Elles omettent des données importantes, magnifient les autres et façonnent la réalité en l’adaptant à leurs désirs. Le mensonge est un moyen de pouvoir ignorer ce qui va à l’encontre de vos intérêts narcissiques.

Ainsi, même s’il y a des preuves du contraire, ils renverseront la situation et en sortiront d’une manière ou d’une autre. La victime est alors très confuse et peut commencer à croire que son agresseur a raison et que c’est lui qui a tort. En fin de compte, il sera incapable de différencier la vérité du mensonge.

Ce sont des caméléons

C’est-à-dire qu’ils adaptent leur façon d’être et leurs goûts en fonction de qui ils veulent étonner. Au fond, ils n’ont pas non plus d’identité définie, mais ils sont vides.

Est dépendant

Un narcissique pervers n’a aucun pouvoir s’il n’a pas de victimes à exprimer. En fait, il est absolument dépendant des autres. Cependant, il essaie de faire croire à la victime que la personne qui souffre de la dépendance est cette dernière, alors qu’elle n’en a pas besoin.

Une communication paradoxale et ambiguë

Ils utilisent souvent un discours contradictoire, paradoxal et très ambigu. Ils utilisent fréquemment des doubles sens et des insinuations, ce qui déconcerte la victime. Ils prennent souvent certaines choses pour acquises ou attendent que d’autres le fassent : « Vous devriez déjà savoir… » alors qu’ils n’ont même pas exprimé clairement leurs besoins.

Exiger l’impossible

Lorsqu’il est vulnérable ou qu’il cherche quelqu’un pour s’occuper de lui, il parvient à être impossible à satisfaire. Il demande tellement d’attention que la victime n’est pas capable de lui faire plaisir (ou en demande à des moments où il ne peut pas lui en donner). Le méchant en profite alors pour faire comprendre à sa victime l’inutile et l’incapable qu’elle est.

Le rôle de la victime

Essayez de donner l’image de la victime, ayant un grand talent pour couvrir ses défauts et blâmer les autres. Ils peuvent inverser les situations et parvenir à avoir toujours raison. Il est inutile d’essayer de les raisonner car ils trouveront toujours un moyen de vous blesser ou d’avoir raison.

Cela peut sembler contre-intuitif à première vue, et il n’est certainement pas toujours efficace de demander directement aux gens quels sont leurs traits de personnalité, mais le cas du narcissisme est unique. Les vrais narcissiques ne semblent pas considérer leur narcissisme comme une mauvaise chose. En fait, ils sont susceptibles d’en être fiers ! En effet, plusieurs études récentes ont montré que les narcissiques admettent souvent qu’ils se comportent de manière explicitement narcissique, qu’ils se décrivent volontiers comme arrogants, vantards, etc. et qu’ils s’efforcent même d’être plus narcissiques ! Les narcissiques semblent également conscients que les autres les considèrent moins positivement qu’ils ne se considèrent eux-mêmes, mais qu’ils s’en moquent tout simplement.

En conclusion, même si une évaluation du narcissisme en une seule question ne nous donne pas un profil de personnalité détaillé, elle semble assez bien mesurer le résultat final. En d’autres termes, si vous voulez savoir si une personne que vous connaissez est narcissique, il peut être utile de lui poser simplement la question.