Affronter un pervers narcissique

Si vous êtes un peu comme moi, vous en avez sans doute assez d’être manipulé et humilié par les vampires narcissiques qui vous entourent. Assez, c’est assez, il est temps pour vous de vous défendre ! Peu importe qui vous fait vous sentir mal dans votre peau, le moment est venu de reprendre le pouvoir. La violence psychologique a des effets profonds et durables, mais tourner la page et passer à autre chose est la chose la plus saine qu’une victime puisse faire. Comment puis-je résister à un pervers narcissique ? C’est pour cela que psychologie-pervers-narcissique.fr vous propose son guide : Affronter un pervers narcissique !

Soyons réalistes, nous connaissons tous malheureusement un manipulateur contrôlant qui nous fait nous sentir horriblement mal dans notre peau. Cette affirmation peut sembler un peu étrange car selon les statistiques officielles, les pervers narcissiques représentent 3 % de la population. L’idée de ce profil de personnage nous donne des frissons, mais à quoi ressemblent réellement ces gens ? Qu’est-ce qui les fait vibrer ?

La question est toujours la même : comment nous protéger de ces personnes toxiques ? Pour vous aider, découvrez comment vous protéger et comment quitter un pervers narcissique.

Apprendre à identifier un pervers narcissique

Du patron méchant au partenaire dominateur, les pervers narcissiques se présentent sous toutes les formes et toutes les tailles. Cela étant dit, veillez à ne pas tomber dans le piège de détecter une manipulation partout où vous regardez. Un vrai pervers narcissique maîtrise les éléments suivants :

  • Séduction
  • Messages mixtes
  • Jalousie
  • Refuse d’accepter leurs méfaits
  • Mauvaise communication
  • Critique constamment
  • Arguments

Cesser d’être aussi dépendant

Si vous avez identifié une personne complètement toxique dans votre entourage, vous devez commencer à croire que vous êtes assez fort pour couper les liens avec elle et partir. Vous devez réaliser que vous êtes entouré d’amour et de personnes qui se soucient de vous. Essayez de comprendre d’où vient votre besoin de dépendance en vous ouvrant à un ami ou à un professionnel de la santé mentale.

Ne montrez pas vos émotions

Pour déstabiliser un manipulateur, il faut garder une attitude calme et détendue lorsqu’on a affaire à lui. Ayez des pensées calmes et ne réagissez pas aux propos provocateurs qu’ils tiennent. Être à la fois offensif et défensif est une excellente tactique.

Prenez des notes

Un manipulateur narcissique est généralement un grand parleur, mais ce qu’il communique est souvent flou et imprécis. Les délinquants préfèrent la communication verbale et ne veulent jamais laisser de traces écrites de ce qu’ils disent. Si vous soupçonnez votre patron, désarçonnez-le en lui demandant, par exemple, “pour être sûr, est-ce vraiment ce que vous voulez que je fasse ? Tenir un journal est un excellent moyen de garder une trace de ce qui a été dit.

Commencez à croire en vous

Les manipulateurs classiques choisiront toujours de s’attaquer aux personnes qui manquent de confiance et d’estime de soi, car cela rend la manipulation beaucoup plus facile. Il est très important de prendre confiance en soi lorsqu’on est confronté à une personne aussi sournoise et sournoise. En vous concentrant sur vos points positifs et vos qualités, vous vous rendrez vite compte que vous n’êtes pas aussi inutile qu’on vous l’a fait croire.

Fixez des limites et respectez-les

Pour s’entendre avec les autres, il faut se fixer des limites afin de se sentir respecté. Lorsque vous considérez que les gens vous manquent de respect, à vous et à vos croyances, ne vous retenez pas de parler pour vous-même. En apprenant à vous défendre et à dire non, vous gagnerez le respect que vous méritez.

Apprendre à contrer la manipulation

Le but ultime est d’arrêter de se rendre vulnérable à la manipulation, c’est pourquoi vous devez agir comme si rien ne vous touchait. Cacher vos faiblesses à votre adversaire vous aidera à prendre le dessus dans la bataille de la manipulation. Voici quelques conseils pour vous aider à contrer la manipulation :

  • Souriez
  • Soyez poli
  • Faire des blagues
  • Utiliser des proverbes et des dictons
  • Utilisez “nous” plutôt que “je”.
  • Ne pas entrer dans la conversation

Éviter tout contact

Même si vous ne pouvez pas totalement éviter le contact avec les personnes toxiques de votre vie, vous pouvez cependant essayer de limiter vos réunions. Ignorez les SMS, les e-mails et essayez de les éliminer complètement de votre vie. Les oublier peut être difficile, mais c’est certainement une étape nécessaire pour se sentir mieux.

Obtenir un soutien

Ceux qui sont victimes de manipulateurs narcissiques se sentent souvent isolés et incapables de parler de ce qu’ils vivent. Se sentir coupé des autres laisse les victimes encore plus vulnérables et exposées, il est donc essentiel de leur couper la parole. Un problème partagé est souvent un problème réduit de moitié, alors confiez-vous à un ami ou à un confident.

Pervers narcissique dans la vie professionnelle :

Comme il est parfois plus difficile de quitter un emploi qu’un conjoint, il est préférable d’avoir quelques règles de base pour limiter leur impact négatif. Si vous ne faites rien, elles vous enlèveront toute la joie de vivre, vous feront douter de vous, vous feront sentir coupable ou honteux, vous stresseront et vous angoisseront…

Le silence est d’or !

La règle de base est de ne rien lui donner à mettre dans la dent. En effet, il se nourrit de tout ce que vous lui donnez (regard, parole…). Donc, moins vous en dites, moins il pourra vous torturer.

Faites des phrases courtes.

Ne répondez pas à ses attaques, à ses taquineries, mais n’ayez pas l’air en colère non plus. Ne réagissez pas. Il/elle réalisera qu’il/elle n’a pas d’impact et changera pour une autre proie.

Tout doit être écrit.

Laissez-moi vous avertir dès maintenant, ce n’est pas facile, mais cela vous permettra de le confronter et d’avoir des preuves tangibles à présenter s’il vous reproche quelque chose à l’avenir. Lorsque vous devez faire face à ce type de profil, vous devez vous protéger. Essayez d’être irréprochable, et gardez des preuves écrites car les mots s’envolent quand les écrits restent.

Restez à l’écart des conflits !

Les pervers narcissiques sont très doués pour détecter une faille et s’efforcent ensuite de vous faire sortir de vos gonds pour évaluer et apprécier le pouvoir qu’ils ont sur vous. Plus vous êtes honnête et sincère, plus ils seront capables de voir clair en vous et de l’utiliser pour vous faire craquer. N’entrez pas dans son jeu, il gagnera toujours puisqu’il a généralement l’ascendant psychologique. Lorsque vous sentez qu’il cherche le conflit, trouvez une excuse pour vous éclipser.

Ce n’est pas vous, c’est lui !

Même si tout porte à croire que vous êtes sa seule cible, vous n’êtes pas seul. Les PN sont des pervers narcissiques parce qu’ils se sentent mal à l’intérieur, et rejettent donc leur malaise sur les autres. Comme toute personne négative, ils cherchent à attirer l’attention sur eux, et ne supportent pas de voir des personnes mentalement saines, se sentant bien dans leur peau. Ces provocations répétitives peuvent affecter votre humeur, mais ne les laissez pas affecter votre bien-être de quelque manière que ce soit.

Ayez confiance, ne doutez pas, ne les confrontez pas. Ils ont un problème, alors ne faites pas en sorte que leur problème devienne le vôtre.

N’essayez pas de les changer !

Vous ne pourrez pas le changer, tant que le pervers narcissique ne se reconnaîtra pas comme malade. Avez-vous déjà vu quelqu’un arrêter de fumer parce qu’il y avait été contraint ?

Vous ne pouvez pas le changer, mais vous pouvez vous changer vous-même. Protégez votre paix intérieure. C’est triste à dire, mais le PN fera tout pour trouver la petite faiblesse de votre bien-être pour venir tout gâcher, et ainsi détruire votre paix intérieure. Aussi, la meilleure façon de l’empêcher est de ne JAMAIS révéler vos sentiments, ni votre vie privée. Ne vous y trompez pas, le pervers narcissique n’est pas empathique ! Au contraire ! N’admettez aucun défaut et ne lui parlez pas de vos émotions. Restez fidèle aux faits. Avec le pervers narcissique, vous devrez rester très concret, pas de contact, essayez de ne pas être seul avec lui, car vous aurez du mal.

Montrez-lui votre amour-propre et votre estime de soi.

Le plus important est de montrer que vous vous faites confiance, que vous vous aimez et que vous vous respectez. Ceci est valable pour TOUT LE MONDE, si vous vous dénigrez constamment, il y a fort à parier que les gens vous imiteront.

Pervers narcissique dans la vie personnelle :

En général, au début, elle peut sembler protectrice, aimante. Son secret ? L’identification projective : le fait d’attribuer abusivement à quelqu’un un trait de personnalité.

Parlez-en !

Vous devez évacuer la pression morale qu’ils exercent sur vous, et vous cacher en silence ne vous aidera pas. Mettez votre fierté de côté et cherchez du réconfort auprès de personnes empathiques. C’est probablement plus facile à dire qu’à faire, mais essayez de le faire parce que cela a une influence psychologique sur vous. Une fois que vous avez identifié votre conjoint comme un pervers narcissique, vous avez fait le plus difficile. Personne ne mérite d’être rabaissé, d’être stressé, d’être parfois humilié, d’être crié, de gérer les sautes d’humeur ! Vous êtes une personne honnête, fiable, qui essaie de faire de son mieux, et vous n’avez pas de temps à perdre avec quelqu’un qui, à cause de son malaise intérieur, vous tire vers le bas.

Allez chercher de l’aide !

Vous avez parfaitement le droit de prendre rendez-vous avec un psychologue, juste pour voir ce qu’il vous dit, sans que cela ne nécessite un suivi. Si vous n’êtes pas sûr, et que vous voulez avoir un avis extérieur et objectif, faites le pas. Mais si vous voulez mon avis, quand il y a un doute, il n’y a pas de doute !

Laissez-moi vous faire part d’un concept que j’ai découvert dans un livre très intéressant.

Pour résumer, vous devez à tout prix échapper à ce genre de personnes, mais attention, elles ne vous laisseront pas partir si facilement, et cela passera nécessairement par un sentiment de culpabilité et de douleur. Ne vous inquiétez pas, vous pouvez le faire, vous méritez d’être en paix à l’intérieur.